Pour la petite histoire, il y a un peu plus de 2 ans je lançais une plateforme dédiée à l’équitation, Equiswap. Après quelques soucis (budget, moyen technique, etc) j’ai mis cette activité de côté pour me concentrer sur mon actuelle (le marketing de contenu).

La semaine dernière, dans l’optique d’une probable revente, mais aussi pour m’amuser à faire du growth hacking, je décide de reprendre le community management de la page Facebook d’Equiswap…

Je prends environ une 1h30 de mon temps pour sélectionner et programmer toute une série de publications. Je sais que j’ai une audience de 4200 personnes à réactiver et comme la page ne vit plus depuis des mois, la tâche ne s’annonce pas facile !

 

La magie des réseaux sociaux

Mercredi dernier, à 6h50, une vidéo se publie automatiquement sur ma page : il s’agit d’images un peu « choc » pour sensibiliser les automobilistes à ralentir quand ils croisent des chevaux sur le bord de la route.

Premièrement, en tant que cavalière, il s’agit d’un sujet qui me tient à cœur. Deuxièmement, en tant que marketeur, je sais que ce type de contenu génère généralement des réactions.

 

améliorer son community management

 

Très vite les réactions arrivent… En 7 heures, la publication enregistrait des milliers de vues, des centaines de partages et des commentaires. Je dois vous avouer que j’étais assez contente du résultat, surtout qu’en plus de réactiver mon audience je pouvais aussi faire de la prévention ! Une pierre, deux coups.

 

améliorer son community management

Les statistiques du post 7h après sa publication

Et ça ne s’est pas arrêté là. En fait, ça ne s’est toujours pas arrêté ! C’est ce que j’appelle la magie des réseaux sociaux, celle que tout le monde recherche en créant une page Facebook… Voici les statistiques de mon post, une semaine après sa publication :

améliorer son community management facebook

Oui, oui, ma publication a atteint plus de 4 millions de personne !!! 

Même si je m’attendais à des résultats car je publiais du contenu « choc », je ne m’attendais pas à atteindre ne serait-ce que 100 000 personnes !

 

Les bénéfices d’une publication qui fait le buzz

Bon, vous allez me dire « Ok c’est super, tu as presque atteint l’ensemble de la population de la région PACA, mais concrètement qu’est-ce que tu en retire ? ». Nous y arrivons…

Cette publication, qui a fait le buzz, a permis de montrer à Facebook que ses utilisateurs portaient un intérêt à ma page. Alors ce cher Facebook m’a récompensé : l’ensemble de mes publications ont profité de cette vague de popularité.

Résultats des courses : ma page a gagné plus de 1300 mentions « j’aime » en quelques jours (de part cette publication mais pas que), ma page a été plus visitée et le trafic de mon blog a augmenté.

C’est exactement ce que je voulais, mon objectif de départ était clair : réactiver ma page et récolter de nouvelles mentions j’aime.

Défi relevé sans investir un seul euro, seulement 1h30 de mon temps…

avoir plus de mentions j'aime

Certes, j’ai été surprise par ces résultats si énormes, mais cela ne signifie pas qu’ils ont été obtenus par hasard. Je vous explique ma démarche …

Bien comprendre ce qu’est le community management

Je fais du community management depuis maintenant 3 ans et j’ai moi-même mis un certain temps à comprendre ses enjeux, ses tenants et ses aboutissants. J’ai d’ailleurs longtemps posté sans vraiment comprendre ce que je faisais.

Je rencontre aussi beaucoup de clients qui me contactent en me disant « Fanny, j’attends de vous que vous arriviez à obtenir beaucoup de likes sur les publications de ma page ». J’en ai même un client qui n’arrivait pas à m’écouter et qui continuait de publier plusieurs fois par jour en même temps que moi et avec bien entendu aucune interaction sur ses publications…

Ce que j’essaie de vous expliquer, c’est que les chiffres (même 4 millions) ne signifient rien.

Si on traduit littéralement le terme « Community Management » on obtient ces termes : l’animation de communauté. Ahhh, nous y voilà !

Créer une page Facebook, un compte sur Instagram ou sur n’importe quel autre réseau social revient à faire la démarche de réunir et de procurer du contenu pour une communauté.

Comme je l’expliquais dans mon article sur le blog d’entreprise (cliquez sur le lien si vous ne l’avez pas encore lu), la première erreur des sociétés est de ne pas sortir du périmètre de leurs produits ou de leurs services. Il ne faut surtout pas hésiter à partager du contenu en lien avec sa thématique pour créer l’engagement.

J’en reviens à ma publication qui a fait buzz : ok je cherchais à créer l’interaction mais j’étais aussi très sincère dans ma démarche. Même si je n’ai jamais été renversée par une voiture alors que j’étais à cheval, je connais des gens à qui cela est arrivé. Je me sens réellement concernée par ce sujet !

 

Définir les objectifs de son community management

La seconde erreur que je note est que les entreprises définissent mal les objectifs de leurs réseaux sociaux. Publier une vidéo qui fait le tour du monde sans objectif derrière ne sert à rien à l’exception de frimer auprès de vos collègues à la pause café.

Votre profil ou votre page est un portail vers votre entreprise ou votre activité. Celle-ci peut vous apporter de la visibilité, mais aussi du trafic, des ventes, etc… Le nombre de « like » n’est qu’un faux indicateur. Ce qui compte est l’interaction. Afin de la mesurer correctement, vous devez définir des objectifs clairs.

Pour ma part, l’objectif de ma page Equiswap est d’acquérir plus de mentions « j’aime » et d’augmenter le trafic du blog provenant de Facebook afin de monétiser et le blog et la page. Et les vôtres ?  Postez-les moi en commentaires !

 

Connaître son persona

« Oh non ! Elle nous parle encore du persona ! » et oui, je suis désolée mais il s’agit encore une fois de la base de votre community management.

Le persona est important car le community management revient à animer une communauté, et de quoi est composée une communauté ? Je pense que vous voyez où je veux en venir : une communauté est composée de personnes donc… de personas !

Comme j’ai déjà écrit sur ce sujet (et que l’article a connu son petit succès sur Linked’In), je vais vous le repartager. Je vous invite à le consulter, vous allez très vite vous sentir motiver pour travailler (ou re travailler) vos personas.

Cliquez ici pour lire l’article sur le persona

Connaître vos personas va vous permettre de connaître l’utilisation qu’ils font des réseaux sociaux. Vous allez alors avoir de très bonnes informations concernant :

  • Les réseaux sur lesquels vous devez être présent
  • Comment utiliser ces réseaux (une page, un profil, un groupe ?)
  • Quel type de contenu partager

 

Mettre en place une stratégie de contenu pour son community management

Maintenant que vous connaissez et vos objectifs et votre persona, vous pouvez passer à la définition de votre stratégie de contenu.

Il s’agit là de croiser vos objectifs avec les attentes de votre persona : cela vous permettra de définir le type de contenu que vous devez soit créer soit partager pour engager votre communauté.

Chaque publication doit avoir un objectif :

  • Engager l’audience
  • Faire cliquer sur un lien
  • Obtenir des réactions
  • Accroitre votre visibilité
  • Vendre
  • Etc…

Si vous connaissez assez bien votre persona, vous serez en mesure publier des posts efficaces. Bien entendu, le community management n’est pas une science exacte ! Surtout que nous sommes complètement dépendant des algorithmes des plateformes. Je vous encourage alors à tester plusieurs formats de publication.

Quoi qu’il en soit, la maîtrise de votre community management se fera dans le temps. Peu à peu vous  y consacrerez moins de temps sans pour autant obtenir moins de résultats !

Il y a deux ans, il me fallait quasiment une journée entière pour programmer une semaine de publications sur ma page Facebook, soit 7 posts. Aujourd’hui, je ne peux y consacrer qu’une heure et demie et mes résultats sont nettement meilleurs !

Pour vous aider dans votre démarche de community management, voici quelques outils :

  • votre blog d’entreprise est une excellente source de contenu
  • Buzz Sumo est un outils qui vous donne une idée des contenus qui font buzz selon votre activé
  • Buffer est un outil gratuit (que j’adore) qui vous permet de programmer vos publications

 

Qu’avez-vous pensé de cet article ? J’attends vos commentaires avec impatience 😁