Auto-entrepreneur : comment trouver son FAF ?

par | Juil 6, 2021 | Devenir entrepreneur | 0 commentaires

Se former régulièrement nous permet à nous auto-entrepreneurs, de toujours être compétents dans leurs domaines de prédilection et plus. En cherchant des formations, vous allez très rapidement vous rendre compte que leur prix peut parfois être très élevé. 

En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez la chance de pouvoir vous faire financer votre formation ! Ce financement est possible grâce aux Fonds d’Assurance Formation que vous cotisez grâce à votre CPF.

 

Qu’est-ce que les Fonds d’Assurance Formation (FAF) ?

Tous les mois ou trois mois selon le rythme que vous avez choisi pour déclarer votre chiffre d’affaires auprès de l’URSSAF, vous serez amené à régler un montant que l’on appelle les Cotisations à la Formation Professionnelle (CPF). 

La somme dont vous devrez vous acquitter dépendra de la nature de votre activité professionnelle :

  • 0,10% du CA pour les commerçants et les professions libérales non réglementées
  • 0,20% du CA pour les professions libérales réglementées
  • 0,30% du CA pour les artisans

L’URSSAF crédite ensuite votre Compte personnel de formation (CPF) et reverse également une part de cette contribution à votre FAF. 

Les FAF sont des organismes qui prennent en charge une partie ou l’entièreté de votre formation, les fonds qui sont à votre disposition sont cumulables avec le CPF.

Pour obtenir une prise en charge si vous êtes commerçant ou artisan, il faudra avoir commencé à payer 1 an en arrière les Cotisations à la Formation Professionnelle (CPF). Par contre, si vous êtes en profession libérale vous êtes en droit de demander une prise en charge dès votre première déclaration de chiffre d’affaires. 

 

De quel FAF dépendez-vous ? 

L’organisme de formation auquel vous êtes rattaché dépend de la nature de votre activité. Au total, il existe 3 FAF compétents pour les auto-entrepreneurs.

 

Le FIF-PL 

Le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels libéraux (FIFPL) est le fond compétent pour les auto-entrepreneurs qui, comme son nom l’indique, travaillent en professions libéral (excepté les médecins).

Si vous dépendez du FIF-PL pour le financement de vos formations, votre cagnotte sera créditée tous les ans d’un montant variable selon le secteur d’activité. Le coût de la formation ne doit cependant pas dépasser les 350€ par jour pour obtenir le financement.

 

L’AGEFICE

L’Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise (AGEFICE) gère les demandes de financement des commerçants. Grâce à cet organisme, vous pouvez recevoir sur votre cagnotte jusqu’à 1200€ par an avec un coût de formation n’excédant pas les 50€ de l’heure.

 

La FAFCEA

Le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales (FAFCEA) intervient pour les artisans. Le prix de l’heure maximum à ne pas dépasser s’élève à 40€.

Les montants que je viens de vous détailler ne sont pas proportionnels à la somme versée pour le CPF. Peu importe l’organisme auquel vous êtes rattaché, gardez à l’esprit que votre cagnotte n’est pas cumulable d’une année sur l’autre et que chaque année votre montant est remis à 0. 

 

Quelles sont les formations finançables ?

Toutes les formations ne sont pas finançables par les Fonds d’Assurance Professionnelle. Voici la liste des types de formation qui sont pris en charge par les FAF :

  • Les bilans de compétences ;
  • Les certifications RNCP ;
  • Les permis B et C ;
  • Les certifications CléA ;
  • Les validations des acquis de l’expérience (VAE) …

En plus des types de formation que je viens de vous énumérer, vous y ajouterez les formations qui sont propres au FAF dont vous dépendez.

Une liste de toutes les formations qui s’offrent à vous est également disponible sur le site de l’organisme qui s’occupe de votre secteur d’activité. Parmi celles-ci vous trouverez les formations au marketing digital que je propose et qui sont finançables par votre CPF ainsi que par votre FAF.

 

Comment faire une demande de financement ?

Selon le FAF duquel vous dépendez, les formalités de demande de financement peuvent varier : 

  • Si vous dépendez du FIFPL, le dossier de demande de financement est à télécharger directement sur le site. Votre demande est à formuler au minimum 10 jours avant le début de votre formation. 
  • Pour l’AGEFICE, le dossier doit être retiré dans l’un des points d’accueil de l’organisme. Vous devez ensuite renvoyer votre dossier avant le début de votre formation (plus tôt vous le ferez mieux ce sera).
  • Concernant le FAFCEA, les dossiers sont disponibles directement sur le site internet de l’organisme. Pensez à formuler votre demande au minimum 1 mois avant le début de votre formation. 

 

Passé les délais, votre demande de financement sera automatiquement rejetée, peu importe l’organisme qui finance. 

 

Quels documents pour constituer une demande de prise en charge ?

Un certain nombre de documents sont utiles à la constitution de votre dossier. Il faudra vous munir des pièces suivantes :

  • Votre attestation de l’URSSAF qui garantit votre cotisation ;
  • Le devis de la formation à laquelle vous souhaitez participer ;
  • Le programme de la formation en question.

Selon votre FAF, une lettre de motivation peut également vous être demandée.  

 

Vous cotisez pour ces financements, alors pourquoi ne pas en profiter pour compléter vos connaissances ? Si vous souhaitez devenir rédacteur web, vous pouvez trouver des formations qui peuvent être financées par votre FAF qui sera surement la FIF-PL dans votre cas.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *